guerre

  • De quoi s’agit-il ? 2014 commémore à la fois le funeste début de la Première Guerre mondiale et la Libération de la Seconde. Le Forum des images fait son devoir...

    16/09-02/11 : Cycle Quelle connerie la guerre ! au Forum des images

    De quoi s’agit-il ? 2014 commémore à la fois le funeste début de la Première Guerre mondiale et la Libération de la Seconde. Le Forum des images fait son devoir...

    Lire la suite...

  • 1945 : Après sa défaite, le peuple japonais vit dans la crainte des forces américaines. Au nord du pays, dans la minuscule île de Shikotan, la vie s'organise entre la reconstruction et la peur de l'invasion...

    L’Ile de Giovanni, de Mizuho Nishikubo

    1945 : Après sa défaite, le peuple japonais vit dans la crainte des forces américaines. Au nord du pays, dans la minuscule île de Shikotan, la vie s'organise entre la reconstruction et la peur de l'invasion...

    Lire la suite...

  • En compétition au 67e Festival de Cannes Qui ? Ce nom, a priori imprononçable, devenu une private joke dans le premier film d’Alain Chabat, Didier, est désormais connu de tous. C’est...

    The Search, de Michel Hazanavicius

    En compétition au 67e Festival de Cannes Qui ? Ce nom, a priori imprononçable, devenu une private joke dans le premier film d’Alain Chabat, Didier, est désormais connu de tous. C’est...

    Lire la suite...

  • La sélection Chandeleur 2014, pour le moins éclectique, vaut le coup d’œil avec les aventuriers perdus, l’horreur nazie, l’ado barjot, les Roms massacrés, le conflit israélo-palestinien, les pirates...

    La sélection Chandeleur 2014

    La sélection Chandeleur 2014, pour le moins éclectique, vaut le coup d’œil avec les aventuriers perdus, l’horreur nazie, l’ado barjot, les Roms massacrés, le conflit israélo-palestinien, les pirates...

    Lire la suite...

  • La vraie révélation de ce 66e Festival de Cannes, c’est <em>Michael Kohlhaas</em>. Présenté au sein d’une sélection relativement convenue, le film d’Arnaud Des Pallières est celui qui étonne le plus...

    Michael Kohlhaas, de Arnaud Des Pallières

    La vraie révélation de ce 66e Festival de Cannes, c’est Michael Kohlhaas. Présenté au sein d’une sélection relativement convenue, le film d’Arnaud Des Pallières est celui qui étonne le plus...

    Lire la suite...

  • Rescapé des camps de travail des Khmers rouges dans lesquels il perdit une grande partie de sa famille, Rithy Panh débarque en France en 1980. Pendant quelques années, il tente de laisser derrière lui...

    Rencontre avec Rithy Panh

    Rescapé des camps de travail des Khmers rouges dans lesquels il perdit une grande partie de sa famille, Rithy Panh débarque en France en 1980. Pendant quelques années, il tente de laisser derrière lui...

    Lire la suite...

  • Il est des temps dans une vie de modeste cinéphage à marquer d’une pierre blanche. Les fameux temps à soi. Le fameux matin cannois où <em>Paris, Texas</em> joue sa partition magique. J’y étais. C’était en 1984...

    Welcome in Vienna, une trilogie d’Axel Corti

    Il est des temps dans une vie de modeste cinéphage à marquer d’une pierre blanche. Les fameux temps à soi. Le fameux matin cannois où Paris, Texas joue sa partition magique. J’y étais. C’était en 1984...

    Lire la suite...

  • De quoi s’agit-il ? Enfin un véritable festival de cinéma bis. Pendant onze jours, du 22 mars au 1er avril 2013, Hallucinations collectives donne une place de choix à des...

    22/03-01/04 : 6e festival Hallucinations collectives

    De quoi s’agit-il ? Enfin un véritable festival de cinéma bis. Pendant onze jours, du 22 mars au 1er avril 2013, Hallucinations collectives donne une place de choix à des...

    Lire la suite...

  • Adaptation du livre de la journaliste croate Slavenka Drakulic, <em>As if I'm not there</em> raconte l’histoire vraie d'une jeune institutrice kidnappée pour servir de monnaie d’échange aux soldats serbes...

    As if I am not There, de Juanita Wilson

    Adaptation du livre de la journaliste croate Slavenka Drakulic, As if I'm not there raconte l’histoire vraie d'une jeune institutrice kidnappée pour servir de monnaie d’échange aux soldats serbes...

    Lire la suite...

  • Après <em>My Joy</em> (2010), le documentariste Sergei Loznitsa revient avec son second long-métrage de fiction, <em>Dans la brume</em>. 1942, trois combattants au cœur d'une forêt de Biélorussie...

    Dans la brume, de Sergei Loznitsa

    Après My Joy (2010), le documentariste Sergei Loznitsa revient avec son second long-métrage de fiction, Dans la brume. 1942, trois combattants au cœur d'une forêt de Biélorussie...

    Lire la suite...

  • Avec <em>Yossi</em>, en salle depuis le 2 janvier, Eytan Fox poursuit son engagement et ses marottes, continuant de sonder la société israélienne et ses évolutions...

    Yossi, d’Eytan Fox

    Avec Yossi, en salle depuis le 2 janvier, Eytan Fox poursuit son engagement et ses marottes, continuant de sonder la société israélienne et ses évolutions...

    Lire la suite...

  • Cet automne, nous n’allons pas manquer de nous dépayser, loin, bien loin des névroses de Lola, des regrets de Nadine, des contrariétés de Gérard, des humeurs de Polo, des caprices de Virginie…

    Les grands classiques de l’automne 2012

    Cet automne, nous n’allons pas manquer de nous dépayser, loin, bien loin des névroses de Lola, des regrets de Nadine, des contrariétés de Gérard, des humeurs de Polo, des caprices de Virginie…

    Lire la suite...

  • Omega Doom qu’Albert Pyun réalise en 1996 n’est pas un film fauché, un navet, un nanar intersidéral, c’est plus que ça. C’est Rutger Hauer en cyborg qui cherche à réunifier...

    #36 : Maîtriser l’hiver post-guerre nucléaire avec Omega Doom

    Omega Doom qu’Albert Pyun réalise en 1996 n’est pas un film fauché, un navet, un nanar intersidéral, c’est plus que ça. C’est Rutger Hauer en cyborg qui cherche à réunifier...

    Lire la suite...

  • Rencontre avec Michael Henry Wilson, l'auteur du <em>Ciel et la boue</em>, ouvrage consacré au film <em>The Story of G.I. Joe</em> de William Wellman. Le "seul film honnête sur la deuxième guerre" d'après Samuel Fuller...

    Rencontre avec Michael Henry Wilson

    Rencontre avec Michael Henry Wilson, l'auteur du Ciel et la boue, ouvrage consacré au film The Story of G.I. Joe de William Wellman. Le "seul film honnête sur la deuxième guerre" d'après Samuel Fuller...

    Lire la suite...