Croisette

Le Festival de Cannes et la Croisette.

  • Révélée par ses documentaires et <em>La Bataille de Solférino</em>, Justine Triet signe la comédie de la rentrée avec <em>Victoria</em>. Rencontre.

    Rencontre avec Justine Triet

    Révélée par ses documentaires et La Bataille de Solférino, Justine Triet signe la comédie de la rentrée avec Victoria. Rencontre.

    Lire la suite...

  • Avec <em>Mercenaire</em>, Sacha Wolff présente un premier long ambitieux. Il dresse le portrait tout en nuances d’un jeune Wallisien, Soane, qui vient en métropole pour jouer au rugby...

    Rencontre avec Sacha Wolff

    Avec Mercenaire, Sacha Wolff présente un premier long ambitieux. Il dresse le portrait tout en nuances d’un jeune Wallisien, Soane, qui vient en métropole pour jouer au rugby...

    Lire la suite...

  • Serial curryller Anuraq Kashyap continue de dépoussiérer le cinéma indien. Après avoir déconcerté avec les violents et stylisés Gangs of Wasseypur et Ugly, il monte encore d’un cran avec un...

    Raman Raghav 2.0, d’Anurag Kashyap

    Serial curryller Anuraq Kashyap continue de dépoussiérer le cinéma indien. Après avoir déconcerté avec les violents et stylisés Gangs of Wasseypur et Ugly, il monte encore d’un cran avec un...

    Lire la suite...

  • Présenté à la Semaine de la Critique 2016, <em>Diamond Island</em>, le premier long du jeune réalisateur franco-cambodgien Davy Chou, a fait sensation. En racontant...

    Rencontre avec Davy Chou

    Présenté à la Semaine de la Critique 2016, Diamond Island, le premier long du jeune réalisateur franco-cambodgien Davy Chou, a fait sensation. En racontant...

    Lire la suite...

  • Sans doute suis-je encore grisé par les effets de ma première fois, mais ce Festival de Cannes m’enchante. Peut-être que cette félicité retombera aussi rapidement qu'une starlette en Louboutin...

    Humeur cannoise #4 : Stars sans académie

    Sans doute suis-je encore grisé par les effets de ma première fois, mais ce Festival de Cannes m’enchante. Peut-être que cette félicité retombera aussi rapidement qu'une starlette en Louboutin...

    Lire la suite...

  • <em>Poesia sin fin</em> marque la huitième collaboration entre le maître Alejandro Jodorowsky et son fils Brontis. Un film apaisé où Alejandro se réconcilie avec son propre père...

    Rencontre avec Brontis Jodorowsky

    Poesia sin fin marque la huitième collaboration entre le maître Alejandro Jodorowsky et son fils Brontis. Un film apaisé où Alejandro se réconcilie avec son propre père...

    Lire la suite...

  • En 2012, Rachid Djaïdani présentait, avec succès, <em>Rengaine</em> à la Quinzaine des réalisateurs – une sorte de <em>Roméo et Juliette</em> des temps modernes, mettant le doigt sur le racisme intercommunautaire...

    Rencontre avec Rachid Djaïdani

    En 2012, Rachid Djaïdani présentait, avec succès, Rengaine à la Quinzaine des réalisateurs – une sorte de Roméo et Juliette des temps modernes, mettant le doigt sur le racisme intercommunautaire...

    Lire la suite...

  • Mon dépucelage cannois – épisode 1 : Le retour des castes On m’avait dit qu’il n’y avait pas un Festival de Cannes, mais des festivals. Que si l’un se révélait...

    Humeur cannoise #3 : Dépucelage

    Mon dépucelage cannois – épisode 1 : Le retour des castes On m’avait dit qu’il n’y avait pas un Festival de Cannes, mais des festivals. Que si l’un se révélait...

    Lire la suite...

  • Victoria secrète Justine Triet poursuit gentiment son ascension cannoise, palier après palier. La présentation de La Bataille de Solférino à l’ACID en 2013 avait fait bruisser Cannes. Celle de Victoria...

    Victoria, de Justine Triet

    Victoria secrète Justine Triet poursuit gentiment son ascension cannoise, palier après palier. La présentation de La Bataille de Solférino à l’ACID en 2013 avait fait bruisser Cannes. Celle de Victoria...

    Lire la suite...

  • Grotesque, monstrueuse, hilarante : la faune humaine qui s’agite dans <em>Ma Loute</em> est d’une truculence rare. D’autant plus sidérante que les bourgeois dégénérés, flics obèses et prolos anthropophages qui...

    Ma Loute, de Bruno Dumont

    Grotesque, monstrueuse, hilarante : la faune humaine qui s’agite dans Ma Loute est d’une truculence rare. D’autant plus sidérante que les bourgeois dégénérés, flics obèses et prolos anthropophages qui...

    Lire la suite...

  • Le temps est incertain (il fait moite et humide), l’escalator de la gare de Cannes (qui n’est plus en travaux, mais héberge désormais un Starbucks et un Fitlane) fonctionne à...

    Humeur cannoise #2 : Eloge du ratage

    Le temps est incertain (il fait moite et humide), l’escalator de la gare de Cannes (qui n’est plus en travaux, mais héberge désormais un Starbucks et un Fitlane) fonctionne à...

    Lire la suite...

  • Une certaine tendance du cinéma maralpin - Si le beaujolais nouveau est associé au troisième jeudi de novembre, Thierry Frémaux a son heure annuelle la première quinzaine d'avril...

    Humeur cannoise #1 : Un petit texte pour rigoler

    Une certaine tendance du cinéma maralpin - Si le beaujolais nouveau est associé au troisième jeudi de novembre, Thierry Frémaux a son heure annuelle la première quinzaine d'avril...

    Lire la suite...

  • 14 avril 2016. Après un discours bienvenu des intermittents du spectacle (“Le Festival de Cannes crée-t-il de la précarité ?”, vous avez deux heures pour répondre au sujet), la salle...

    11/05-22/05 : 69e Festival de Cannes

    14 avril 2016. Après un discours bienvenu des intermittents du spectacle (“Le Festival de Cannes crée-t-il de la précarité ?”, vous avez deux heures pour répondre au sujet), la salle...

    Lire la suite...

  • Le dernier film du réalisateur mexicain Michel Franco est disponible en DVD, ce jour. L'occasion de rencontrer un artiste qui aborde des sujets qui grincent et qui grattent...

    Rencontre avec Michel Franco

    Le dernier film du réalisateur mexicain Michel Franco est disponible en DVD, ce jour. L'occasion de rencontrer un artiste qui aborde des sujets qui grincent et qui grattent...

    Lire la suite...