comédie

  • Brigsby le magnifique Difficile de raconter Brigsby Bear sans spoiler quoi que ce soit. Car ce serait gâcher le plaisir immense de la découverte. Disons qu’il s’agit de l’histoire de James,...

    Brigsby bear, de Dave McCary

    Brigsby le magnifique Difficile de raconter Brigsby Bear sans spoiler quoi que ce soit. Car ce serait gâcher le plaisir immense de la découverte. Disons qu’il s’agit de l’histoire de James,...

    Lire la suite...

  • Course-poursuite dans les ruelles de Rome. Un homme aux abois, traqué par la police, finit par se réfugier dans les eaux troubles du Tibre. Il en ressort soudain doté de pouvoirs surnaturels...

    On l’appelle Jeeg Robot, de Gabriele Mainetti

    Course-poursuite dans les ruelles de Rome. Un homme aux abois, traqué par la police, finit par se réfugier dans les eaux troubles du Tibre. Il en ressort soudain doté de pouvoirs surnaturels...

    Lire la suite...

  • Ines est allemande, mais elle s’est exilée à Bucarest, où elle est femme d’affaires dans une grande société. Quand elle voit débarquer son père, Winfried, à l’improviste à son travail, elle a du mal à...

    Toni Erdmann, de Maren Ade

    Ines est allemande, mais elle s’est exilée à Bucarest, où elle est femme d’affaires dans une grande société. Quand elle voit débarquer son père, Winfried, à l’improviste à son travail, elle a du mal à...

    Lire la suite...

  • La mort lui va si bien Avec One Week and a Day, le réalisateur israélien Asaph Polonsky prend à revers son sujet, le deuil d’un fils, et en fait une...

    One Week and a Day, d’Asaph Polonsky

    La mort lui va si bien Avec One Week and a Day, le réalisateur israélien Asaph Polonsky prend à revers son sujet, le deuil d’un fils, et en fait une...

    Lire la suite...

  • C’est un poème en prose qui déroule sa douce mélodie, ses vibrations, ses variations subtiles et son élégance. Un haïku charmant aux premiers abords, qui se révèle fabuleux au fur et mesure qu'on...

    Paterson, de Jim Jarmusch

    C’est un poème en prose qui déroule sa douce mélodie, ses vibrations, ses variations subtiles et son élégance. Un haïku charmant aux premiers abords, qui se révèle fabuleux au fur et mesure qu'on...

    Lire la suite...

  • Avis à tous les profs et instituteurs exaspérés par leurs chères têtes blondes, aux parents harassés par leur progéniture, aux pédophobes, <em>Cooties</em> est pour vous ! Imaginez plutôt...

    Cooties, de Jonathan Milott et Cary Murnion

    Avis à tous les profs et instituteurs exaspérés par leurs chères têtes blondes, aux parents harassés par leur progéniture, aux pédophobes, Cooties est pour vous ! Imaginez plutôt...

    Lire la suite...

  • Faire une croix sur son ex, tirer un trait sur une histoire, tourner la page, passer à autre chose… De ces expressions que l’on use à l’envi pour évoquer une rupture, Joe Dante tire un film.

    Burying The Ex, de Joe Dante

    Faire une croix sur son ex, tirer un trait sur une histoire, tourner la page, passer à autre chose… De ces expressions que l’on use à l’envi pour évoquer une rupture, Joe Dante tire un film.

    Lire la suite...

  • Après une reformation historique sur la scène de l'O2 Arena de Londres en juillet dernier, les Monty Python ne cessent de se rappeler à notre bon souvenir. Un brin de nostalgie sur leurs vieux jours ?

    Absolutely Anything, de Terry Jones

    Après une reformation historique sur la scène de l'O2 Arena de Londres en juillet dernier, les Monty Python ne cessent de se rappeler à notre bon souvenir. Un brin de nostalgie sur leurs vieux jours ?

    Lire la suite...

  • De l’inédit. De la rareté. De l’exclusivité. De l’horreur. De l’amour. De la tragédie. De la romance. Trois films à découvrir ou à redécouvrir, comme dit la chanson.

    Cinéma Master Class : trois inédits pour les vacances

    De l’inédit. De la rareté. De l’exclusivité. De l’horreur. De l’amour. De la tragédie. De la romance. Trois films à découvrir ou à redécouvrir, comme dit la chanson.

    Lire la suite...

  • Après des années à filmer les affres sentimentales ou familiales de son frère Denis (la trilogie versaillaise – <em>Versailles Rive-gauche</em>, <em>Dieu seul me voit (Versailles-Chantiers)</em>, <em>Bancs publics</em>...

    Comme un avion, de Bruno Podalydès

    Après des années à filmer les affres sentimentales ou familiales de son frère Denis (la trilogie versaillaise – Versailles Rive-gauche, Dieu seul me voit (Versailles-Chantiers), Bancs publics...

    Lire la suite...

  • Voici « Tusk, la vraie histoire », une variation côté coulisses libre et malhonnête de <em>Tusk</em> de Kevin Smith, un réalisateur qui vaut, quand même, beaucoup mieux qu'une petite escroquerie au DTV...

    Tusk, de Kevin Smith

    Voici « Tusk, la vraie histoire », une variation côté coulisses libre et malhonnête de Tusk de Kevin Smith, un réalisateur qui vaut, quand même, beaucoup mieux qu'une petite escroquerie au DTV...

    Lire la suite...

  • Pince-sans-rire Et la belle Hellène se releva… Brisée, donnée pour morte, la Grèce n’est pourtant pas prête à rendre les armes. Et ce n’est pas sur, mais bien avec son...

    The Lobster, de Yorgos Lanthimos

    Pince-sans-rire Et la belle Hellène se releva… Brisée, donnée pour morte, la Grèce n’est pourtant pas prête à rendre les armes. Et ce n’est pas sur, mais bien avec son...

    Lire la suite...

  • Portée aux nues en 2007 avec sa propre adaptation de Persepolis (coréalisée par Vincent Paronnaud), puis progressivement descendue de son piédestal avec un Poulet aux prunes joli mais trop propret...

    The Voices, de Marjane Satrapi

    Portée aux nues en 2007 avec sa propre adaptation de Persepolis (coréalisée par Vincent Paronnaud), puis progressivement descendue de son piédestal avec un Poulet aux prunes joli mais trop propret...

    Lire la suite...

  • Avant de s'en aller tourner <em>Gone Girl</em>, David Fincher se trouvait, fin 2012, en plein pourparlers avec Kathleen Kennedy, la big boss de l'empire Lucasfilm. Pas étonnant : Finch' connaît bien la...

    Gone Girl, de David Fincher

    Avant de s'en aller tourner Gone Girl, David Fincher se trouvait, fin 2012, en plein pourparlers avec Kathleen Kennedy, la big boss de l'empire Lucasfilm. Pas étonnant : Finch' connaît bien la...

    Lire la suite...