Cinéma à la une
0

Le palmarès du 70e Festival de Cannes

La Palme d'or (c) L. Haegeli / FDCBon, il faut l’avouer, on est quand même loin du palmarès dont on rêvait. C’est un peu comme si on avait (presque) tous les numéros, mais dans le mauvais ordre. Pas de consternation malgré tout, même si notre Palme d’or restera dans notre cœur 120 battements par minute, quoi qu’on en dise. Et qu’on est un peu triste de ne pas voir Naomi Kawase et son Vers la lumière ni Sergei Loznista et sa Femme douce dans le palmarès de ce 70e Festival de Cannes présidé par Pedro Almodovar.

 

Palme d’or

The Square, de Robin Campillo
 

Prix du 70e anniversaire

Nicole Kidman
 

Grand Prix

120 battements par minute, de Robin Campillo
 

Prix de la mise en scène

Sofia Coppola pour Les Proies
 
(Lire la suite…)

0

Cannes 2017 : le palmarès de Grand Écart

Un palmier sur la CroisetteUn de plus. Pour la plupart d’entre nous, ça fait dix ans qu’on se rend chaque année au Festival de Cannes. Onze pour certains. Des grands films, on en a vu. Des mauvais, quelques-uns. Des déceptions au moment du palmarès, on en a eu. Cette année encore, on se prête au jeu du palmarès de la rédaction, qui n’est pas un pronostic. Pedro Almodovar et son jury vont peut-être récompenser tous les autres films, et pas ceux-là… Ou alors on les a tous, mais dans le désordre. Qui sait. Peu importe, Cannes nous a livré de très beaux films cette année, même ceux qui ne figurent pas au palmarès – le nôtre ou l’officiel que nous connaîtrons demain. Voilà notre palmarès rêvé : les films qui nous ont le plus transportés, qui nous ont fait chavirer, surpris ou éblouis pendant cette dixième – onzième pour certains, et bientôt douzième – quinzaine cannoise.

Notre Palme d’or

120 battements par minute, de Robin Campillo

Notre Grand Prix

Faute d’amour, d’Andreï Zvyaguintsev

Notre Prix d’Interprétation masculine

Robert Pattinson dans Good Time, de Benny et Josh Safdie

Notre Prix d’Interprétation féminine

Diane Kruger dans In the Fade, de Fatih Akin

Notre Prix du Scénario

Vers la lumière, de Naomi Kawase
(Lire la suite…)

Mots-clés : ,
0

Cannes 2017 : le faux pronostic

La Cité de la peurUn certain nombre de spectateurs n’étaient pas nés au moment de la sortie du film de Les Nuls La Cité de la peur, une comédie familiale. Ce n’est pas une raison pour ne pas leur faire profiter de notre faux palmarès de ce 70e Festival de Cannes.

 
Prix Savez-vous danser la carioca
Jeannette, de Bruno Dumont

Prix Remboursez nos invitations
D’après une histoire vraie, de Roman Polanski

Prix Laissez la police faire son travail
L’Intrusa, de Leonardo Di Constanzo

Prix Juste un doigt, vous voulez pas un whisky d’abord
Un beau soleil intérieur, de Claire Denis

Prix Vous savez où trouver de bonnes gencives de porc dans la région
Okja, de Bong Joon-ho

Prix Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant
In the Fade, de Fatih Akin

Prix O, D, I, maintenant L, qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire
Une femme douce, de Sergei Loznitsa ex aequo avec Twin Peaks saison 3, de David Lynch
(Lire la suite…)

Mots-clés :
Les derniers articles
  • Un groupe d’ouvriers allemands part travailler sur un chantier en Bulgarie. Ils montent leur baraquement et hissent leur drapeau allemand en haut d’une colline à quelques galops d’un village perdu...

    Western, de Valeska Grisebach

    Un groupe d’ouvriers allemands part travailler sur un chantier en Bulgarie. Ils montent leur baraquement et hissent leur drapeau allemand en haut d’une colline à quelques galops d’un village perdu…

  • Ving-six. C’est le nombre de supercochons conçus par la société Mirando et confiés en élevage à autant de fermiers autour du globe. L’objectif : donner un visage humain aux OGM...

    Okja, de Bong Joon-ho

    Ving-six. C’est le nombre de supercochons conçus par la société Mirando et confiés en élevage à autant de fermiers autour du globe. L’objectif : donner un visage humain aux OGM…

  • Voyage au bout de l’ennui Vilnius, en Lituanie. Rokas se voit chargé d’une mission par un ami : apporter de l’aide humanitaire sur le front ukrainien, alors que gronde le...

    Frost, de Sharunas Bartas

    Voyage au bout de l’ennui Vilnius, en Lituanie. Rokas se voit chargé d’une mission par un ami : apporter de l’aide humanitaire sur le front ukrainien, alors que gronde le…

  • C’était l’un des films sensations de la Semaine de la critique. Gabriel e a monanha y a d’ailleurs obtenu deux prix ce jeudi 25 mai, le prix Révélation France 4...

    Rencontre avec Felipe Barbosa

    C’était l’un des films sensations de la Semaine de la critique. Gabriel e a monanha y a d’ailleurs obtenu deux prix ce jeudi 25 mai, le prix Révélation France 4…

  • Voyage au bout (du bout) de l’enfer Sergei Loznitsa n’en démord pas. La Russie post-soviétique s’enfonce, sombre, se noie dans une déliquescence morale que rien ne semble pouvoir freiner. Et...

    Une femme douce, de Sergei Loznitsa

    Voyage au bout (du bout) de l’enfer Sergei Loznitsa n’en démord pas. La Russie post-soviétique s’enfonce, sombre, se noie dans une déliquescence morale que rien ne semble pouvoir freiner. Et…

  • Depuis qu’elle a été réhabilitée (notamment sous les traits d’Isabelle Adjani ou devant la caméra de Bruno Dumont), Camille Claudel aurait tendance à éclipser son maître, Rodin. Il faut dire...

    Rodin, de Jacques Doillon

    Depuis qu’elle a été réhabilitée (notamment sous les traits d’Isabelle Adjani ou devant la caméra de Bruno Dumont), Camille Claudel aurait tendance à éclipser son maître, Rodin. Il faut dire…

  • Dans vingt ans, quand on se penchera sur la carrière florissante de Kristen Stewart et de Robert Pattinson, qu'on les comparera à Nicole Kidman et Leonardo DiCaprio, on s'amusera de leurs débuts...

    Good Time, de Benny et Josh Safdie

    Dans vingt ans, quand on se penchera sur la carrière florissante de Kristen Stewart et de Robert Pattinson, qu’on les comparera à Nicole Kidman et Leonardo DiCaprio, on s’amusera de leurs débuts…

  • Femme au bord de la crise de nerfs Voilà un premier film qui colle à la peau de sa comédienne principale. La jeune femme qui donne son titre au long-métrage...

    Jeune femme, de Léonor Serraille

    Femme au bord de la crise de nerfs Voilà un premier film qui colle à la peau de sa comédienne principale. La jeune femme qui donne son titre au long-métrage…

  • On a tous entendu parler de cet ami d’ami qui a changé de vie. Uberisation et crise économique ont posé les jalons de ces alternatives de plus en plus fréquentes....

    La Fiancée du désert, de Cecilia Atan et Valeria Pivato

    On a tous entendu parler de cet ami d’ami qui a changé de vie. Uberisation et crise économique ont posé les jalons de ces alternatives de plus en plus fréquentes….