France

Tous les articles de Grand Écart en rapport avec la France.

  • Même si aujourd’hui le Super-8 nous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, on comprend qu’il prenne toute sa place dans la grande Histoire du septième art...

    Super-8 Madness, de Fabrice Blin

    Même si aujourd’hui le Super-8 nous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, on comprend qu’il prenne toute sa place dans la grande Histoire du septième art...

    Lire la suite...

  • Le loup dans la bergerie Un petit village d’Afghanistan. Non, plutôt un hameau, aux maisons disparates. Des chèvres qui grimpent la colline aux herbes brûlées par le soleil, suivies par...

    Wolf and Sheep, de Shahrbanoo Sadat

    Le loup dans la bergerie Un petit village d’Afghanistan. Non, plutôt un hameau, aux maisons disparates. Des chèvres qui grimpent la colline aux herbes brûlées par le soleil, suivies par...

    Lire la suite...

  • Révélée par ses documentaires et <em>La Bataille de Solférino</em>, Justine Triet signe la comédie de la rentrée avec <em>Victoria</em>. Rencontre.

    Rencontre avec Justine Triet

    Révélée par ses documentaires et La Bataille de Solférino, Justine Triet signe la comédie de la rentrée avec Victoria. Rencontre.

    Lire la suite...

  • De quoi s’agit-il ? La mer prend l’homme et embarque le spectateur, invité à la scruter sous la moindre bulle d’écume par le biais du 7e art. C’est ce que...

    28/09-02/10 : 2e Festival Ciné Salé

    De quoi s’agit-il ? La mer prend l’homme et embarque le spectateur, invité à la scruter sous la moindre bulle d’écume par le biais du 7e art. C’est ce que...

    Lire la suite...

  • De quoi s’agit-il ? On connaissait les disciplines sportives destinées aux personnes handicapées. On pourra désormais compter sur un festival de cinéma d’un genre particulier, le FIFH, ou Festival international...

    09/09-21/09 : 1er Festival international du film sur le handicap

    De quoi s’agit-il ? On connaissait les disciplines sportives destinées aux personnes handicapées. On pourra désormais compter sur un festival de cinéma d’un genre particulier, le FIFH, ou Festival international...

    Lire la suite...

  • Chronique d'une famille dysfonctionnelle depuis le départ inopiné du père, <em>Voix off</em> est une comédie chilienne joyeusement foutraque qui lorgne du côté du cinéma européen. Rencontre.

    Rencontre avec Niels Schneider et Cristian Jimenez

    Chronique d'une famille dysfonctionnelle depuis le départ inopiné du père, Voix off est une comédie chilienne joyeusement foutraque qui lorgne du côté du cinéma européen. Rencontre.

    Lire la suite...

  • Encore un film sur les banlieues ? Oui, mais pas que. Et surtout, pas n’importe lequel. Pour son premier long-métrage, Houda Benyamina ne verse pas dans la facilité, loin de là. A travers...

    Divines, de Houda Benyamina

    Encore un film sur les banlieues ? Oui, mais pas que. Et surtout, pas n’importe lequel. Pour son premier long-métrage, Houda Benyamina ne verse pas dans la facilité, loin de là. A travers...

    Lire la suite...

  • Hupperisation - Une femme forte et froide, bourgeoise violentée, un poil déséquilibrée : le type de rôle dans lequel on imagine très bien Isabelle Huppert. Verhoeven aussi.

    Elle, de Paul Verhoeven

    Hupperisation - Une femme forte et froide, bourgeoise violentée, un poil déséquilibrée : le type de rôle dans lequel on imagine très bien Isabelle Huppert. Verhoeven aussi.

    Lire la suite...

  • La plastique c’est fantastique - Après une balade en prison ultraviolente, une épopée viking métaphysique, un thriller mécanique éthéré et un film de vengeance étourdissant, il restait encore au...

    The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn

    La plastique c’est fantastique - Après une balade en prison ultraviolente, une épopée viking métaphysique, un thriller mécanique éthéré et un film de vengeance étourdissant, il restait encore au...

    Lire la suite...

  • C’est avec une infinie délicatesse que Claude Barras aborde la question de la maltraitance des enfants. De la mère du surnommé Courgette, on ne verra que le dos et les canettes de bière qui jonchent le sol...

    Ma vie de Courgette, de Claude Barras

    C’est avec une infinie délicatesse que Claude Barras aborde la question de la maltraitance des enfants. De la mère du surnommé Courgette, on ne verra que le dos et les canettes de bière qui jonchent le sol...

    Lire la suite...

  • Après <em>Somos lo que hay</em> et son remake américain, <em>We Are What We Are</em> - tous deux présentés à la Quinzaine, et avant <em>The Neon Demon</em>, le genre exploré par Julia Ducournau pour son premier film est...

    Grave, de Julia Ducournau

    Après Somos lo que hay et son remake américain, We Are What We Are - tous deux présentés à la Quinzaine, et avant The Neon Demon, le genre exploré par Julia Ducournau pour son premier film est...

    Lire la suite...

  • Fantôme contre smartphone Maureen est « acheteuse de mode » pour des personnalités médiatiques. Elle a également un frère jumeau, Lewis, qui vient de mourir. Parallèlement à ses visites dans...

    Personal Shopper, d’Olivier Assayas

    Fantôme contre smartphone Maureen est « acheteuse de mode » pour des personnalités médiatiques. Elle a également un frère jumeau, Lewis, qui vient de mourir. Parallèlement à ses visites dans...

    Lire la suite...

  • Malgré un beau score au Scrabble, le nom de Sébastien Lifshitz s’est peu à peu imposé dans le monde du film documentaire, notamment après la sélection des <em>Invisibles</em> à Cannes en 2012...

    Rencontre avec Sébastien Lifshitz

    Malgré un beau score au Scrabble, le nom de Sébastien Lifshitz s’est peu à peu imposé dans le monde du film documentaire, notamment après la sélection des Invisibles à Cannes en 2012...

    Lire la suite...

  • <em>Poesia sin fin</em> marque la huitième collaboration entre le maître Alejandro Jodorowsky et son fils Brontis. Un film apaisé où Alejandro se réconcilie avec son propre père...

    Rencontre avec Brontis Jodorowsky

    Poesia sin fin marque la huitième collaboration entre le maître Alejandro Jodorowsky et son fils Brontis. Un film apaisé où Alejandro se réconcilie avec son propre père...

    Lire la suite...