Gérardmer

  • Le réalisateur du film culte Martyrs est de retour aux sources avec Ghostland, production franco-canadienne qui a reçu trois prix à Gérardmer lors de la dernière édition du festival. Nous...

    Rencontre avec Pascal Laugier

    Le réalisateur du film culte Martyrs est de retour aux sources avec Ghostland, production franco-canadienne qui a reçu trois prix à Gérardmer lors de la dernière édition du festival. Nous...

    Lire la suite...

  • Des adolescentes violentées par un ogre et une sorcière, des Québécois affamés plutôt politisés, une fable écolo-manga franco-japonaise et un conte fantastique <em>do Brasil</em>...

    Le palmarès du 25e Festival de Gérardmer

    Des adolescentes violentées par un ogre et une sorcière, des Québécois affamés plutôt politisés, une fable écolo-manga franco-japonaise et un conte fantastique do Brasil...

    Lire la suite...

  • Ce n’est pas parce que certains films n’ont pas eu les honneurs de la sélection en compétition du 25e Festival de Gérardmer qu’on devrait passer notre chemin sur la troupe des « hors-compète »...

    Cold Skin et Downrange : parce qu’ils le valent bien

    Ce n’est pas parce que certains films n’ont pas eu les honneurs de la sélection en compétition du 25e Festival de Gérardmer qu’on devrait passer notre chemin sur la troupe des « hors-compète »...

    Lire la suite...

  • A deux, on est moins forts - Il était une fois deux jumeaux, Rachel et Edward. Ils vivent en reclus, comme dans tout bon conte qui se respecte, dans une grande demeure perdue au fond des bois...

    The Lodgers de Brian O’Malley

    A deux, on est moins forts - Il était une fois deux jumeaux, Rachel et Edward. Ils vivent en reclus, comme dans tout bon conte qui se respecte, dans une grande demeure perdue au fond des bois...

    Lire la suite...

  • <em>Sam Was Here</em>, aka <em>Nemesis</em> pour sa sortie française, est l'adaptation par son réalisateur du court-métrage <em>Polaris</em>, présentée hors compétition au 24e Festival du film fantastique de Gérardmer. Une...

    Rencontre avec Christophe Deroo

    Sam Was Here, aka Nemesis pour sa sortie française, est l'adaptation par son réalisateur du court-métrage Polaris, présentée hors compétition au 24e Festival du film fantastique de Gérardmer. Une...

    Lire la suite...

  • Le 28 janvier dernier, Jean-François Rauger rendait un vibrant hommage au cinéaste japonais Kiyoshi Kurosawa, invité d’honneur du 24e Festival de Gérardmer. Directeur de la programmation de...

    Rencontre avec Jean-François Rauger

    Le 28 janvier dernier, Jean-François Rauger rendait un vibrant hommage au cinéaste japonais Kiyoshi Kurosawa, invité d’honneur du 24e Festival de Gérardmer. Directeur de la programmation de...

    Lire la suite...

  • Chaque année chez Grand Écart, Gérardmer c’est une promesse de paysages enneigés, de films sanglants et de fromages fondus. Autant de bonnes raisons de s’y rendre. Et parfois, cerise sur...

    Le palmarès du 24e Festival de Gérardmer

    Chaque année chez Grand Écart, Gérardmer c’est une promesse de paysages enneigés, de films sanglants et de fromages fondus. Autant de bonnes raisons de s’y rendre. Et parfois, cerise sur...

    Lire la suite...

  • Au début des années 1980, l'Iran dirigé d'une main de fer par la jeune révolution islamique est engagé dans une guerre totale (qui durera huit ans, devenant de fait l'une des plus longues de...

    Under the Shadow, de Babak Anvari

    Au début des années 1980, l'Iran dirigé d'une main de fer par la jeune révolution islamique est engagé dans une guerre totale (qui durera huit ans, devenant de fait l'une des plus longues de...

    Lire la suite...

  • Non, Akira n’est pas son père. Mais avec ses 47 films en 39 ans de carrière, Kiyoshi Kurosawa s’impose incontestablement comme l’un des fers de lance du renouveau du cinéma japonais...

    Hommage à Kiyoshi Kurosawa

    Non, Akira n’est pas son père. Mais avec ses 47 films en 39 ans de carrière, Kiyoshi Kurosawa s’impose incontestablement comme l’un des fers de lance du renouveau du cinéma japonais...

    Lire la suite...

  • En 2011, <em>Troll Hunter</em> s’était taillé une jolie réputation en festivals (notamment à Gérardmer) grâce à sa fraîcheur et son originalité, malgré une forme - le found footage - usée jusqu’à la moelle...

    The Autopsy of Jane Doe, d’André Øvredal

    En 2011, Troll Hunter s’était taillé une jolie réputation en festivals (notamment à Gérardmer) grâce à sa fraîcheur et son originalité, malgré une forme - le found footage - usée jusqu’à la moelle...

    Lire la suite...

  • Quand on a la chance de croiser le même comédien deux jours de suite sur les écrans de Gérardmer, on se dit qu’on tient là un fil rouge aussi ténu que précieux pour écrire une poignée de lignes...

    Stormare en rupture de clown

    Quand on a la chance de croiser le même comédien deux jours de suite sur les écrans de Gérardmer, on se dit qu’on tient là un fil rouge aussi ténu que précieux pour écrire une poignée de lignes...

    Lire la suite...

  • Course-poursuite dans les ruelles de Rome. Un homme aux abois, traqué par la police, finit par se réfugier dans les eaux troubles du Tibre. Il en ressort soudain doté de pouvoirs surnaturels...

    On l’appelle Jeeg Robot, de Gabriele Mainetti

    Course-poursuite dans les ruelles de Rome. Un homme aux abois, traqué par la police, finit par se réfugier dans les eaux troubles du Tibre. Il en ressort soudain doté de pouvoirs surnaturels...

    Lire la suite...

  • En 1997, <em>Scream</em> obtenait le Grand Prix du Festival du film fantastique de Gérardmer. L’occasion, à l’heure de l’édition 2017, de jeter un œil dans le rétro. Souvenirs.

    Dans le rétro de Gérardmer : I Scream for ice cream

    En 1997, Scream obtenait le Grand Prix du Festival du film fantastique de Gérardmer. L’occasion, à l’heure de l’édition 2017, de jeter un œil dans le rétro. Souvenirs.

    Lire la suite...

  • Il y a vingt ans, le jury 1997 du Festival du film fantastique de Gérardmer était présidé par un personnage singulier, une personnalité bouillonnante porteuse d'un cinéma éruptif et iconoclaste...

    Dans le rétro de Gérardmer : 1997, Ken le Diable

    Il y a vingt ans, le jury 1997 du Festival du film fantastique de Gérardmer était présidé par un personnage singulier, une personnalité bouillonnante porteuse d'un cinéma éruptif et iconoclaste...

    Lire la suite...