thriller

  • <em>Sam Was Here</em>, aka <em>Nemesis</em> pour sa sortie française, est l'adaptation par son réalisateur du court-métrage <em>Polaris</em>, présentée hors compétition au 24e Festival du film fantastique de Gérardmer. Une...

    Rencontre avec Christophe Deroo

    Sam Was Here, aka Nemesis pour sa sortie française, est l'adaptation par son réalisateur du court-métrage Polaris, présentée hors compétition au 24e Festival du film fantastique de Gérardmer. Une...

    Lire la suite...

  • Encore un film sur les banlieues ? Oui, mais pas que. Et surtout, pas n’importe lequel. Pour son premier long-métrage, Houda Benyamina ne verse pas dans la facilité, loin de là. A travers...

    Divines, de Houda Benyamina

    Encore un film sur les banlieues ? Oui, mais pas que. Et surtout, pas n’importe lequel. Pour son premier long-métrage, Houda Benyamina ne verse pas dans la facilité, loin de là. A travers...

    Lire la suite...

  • Hupperisation - Une femme forte et froide, bourgeoise violentée, un poil déséquilibrée : le type de rôle dans lequel on imagine très bien Isabelle Huppert. Verhoeven aussi.

    Elle, de Paul Verhoeven

    Hupperisation - Une femme forte et froide, bourgeoise violentée, un poil déséquilibrée : le type de rôle dans lequel on imagine très bien Isabelle Huppert. Verhoeven aussi.

    Lire la suite...

  • Serial curryller Anuraq Kashyap continue de dépoussiérer le cinéma indien. Après avoir déconcerté avec les violents et stylisés Gangs of Wasseypur et Ugly, il monte encore d’un cran avec un...

    Raman Raghav 2.0, d’Anurag Kashyap

    Serial curryller Anuraq Kashyap continue de dépoussiérer le cinéma indien. Après avoir déconcerté avec les violents et stylisés Gangs of Wasseypur et Ugly, il monte encore d’un cran avec un...

    Lire la suite...

  • Money, Money, Money must be funny, in the rich man’s world - Sans prétention mais avec beaucoup de maîtrise, Jodie Foster signe un thriller nerveux. Soit l’histoire en temps réel de Kyle...

    Money Monster, de Jodie Foster

    Money, Money, Money must be funny, in the rich man’s world - Sans prétention mais avec beaucoup de maîtrise, Jodie Foster signe un thriller nerveux. Soit l’histoire en temps réel de Kyle...

    Lire la suite...

  • Dans le désert, personne ne vous entendra hurler de douleur. Peut-être, répercuté sur les montagnes environnantes, percevra-t-on l’écho de la balle qui vous traversera de part en part. Tel est...

    Desierto, de Jonas Cuarón

    Dans le désert, personne ne vous entendra hurler de douleur. Peut-être, répercuté sur les montagnes environnantes, percevra-t-on l’écho de la balle qui vous traversera de part en part. Tel est...

    Lire la suite...

  • Londres,1997. En déversant sur le monde les refrains ineptes de ses bandes de <em>boys & girls</em> - pecs lustrés et sourire sanitaire pour lui, survêt' de passionaria gymnique pour elle -, l'industrie...

    Kill Your Friends, d’Owen Harris

    Londres,1997. En déversant sur le monde les refrains ineptes de ses bandes de boys & girls - pecs lustrés et sourire sanitaire pour lui, survêt' de passionaria gymnique pour elle -, l'industrie...

    Lire la suite...

  • Ah, les secrets de famille ! Ressource inépuisable du cinéma, elle a rarement été usitée en France sous la forme du thriller. En général, on préfère le huis clos où les vociférations succèdent aux pleurs...

    Boomerang, de François Favrat

    Ah, les secrets de famille ! Ressource inépuisable du cinéma, elle a rarement été usitée en France sous la forme du thriller. En général, on préfère le huis clos où les vociférations succèdent aux pleurs...

    Lire la suite...

  • Participez à notre test de l’été « Quelle Victoria êtes-vous ? » pour tenter de déterminer s’il vous faut ou non voir ce film allemand qui a déjà reçu deux prix prestigieux...

    Victoria de Sebastian Schipper

    Participez à notre test de l’été « Quelle Victoria êtes-vous ? » pour tenter de déterminer s’il vous faut ou non voir ce film allemand qui a déjà reçu deux prix prestigieux...

    Lire la suite...

  • Ah <em>Dheepan</em>, <em>Dheepan</em>, <em>Dheepan</em>… La presse l’a dit, nous l’avons dit, on le redit. Ce n’est pas toujours pour son meilleur film que l’on finit palmé...

    Dheepan, de Jacques Audiard

    Ah Dheepan, Dheepan, Dheepan… La presse l’a dit, nous l’avons dit, on le redit. Ce n’est pas toujours pour son meilleur film que l’on finit palmé...

    Lire la suite...

  • Le réalisme social de la crise dans la ville de Detroit et un imaginaire à la poésie baroque. <em>Lost River</em>, une oeuvre fragile et atypique, de celles qui se font rares. De quoi excuser ses quelques faiblesses...

    Lost River, de Ryan Gosling

    Le réalisme social de la crise dans la ville de Detroit et un imaginaire à la poésie baroque. Lost River, une oeuvre fragile et atypique, de celles qui se font rares. De quoi excuser ses quelques faiblesses...

    Lire la suite...

  • Game of Thrones Cinq ans ont été nécessaires à Aik Karapetian pour mettre en boîte ce film. Un quinquennat traversé tant bien que mal, miné, notamment, par les perpétuelles questions...

    The Man in the Orange Jacket, de Aik Karapetian

    Game of Thrones Cinq ans ont été nécessaires à Aik Karapetian pour mettre en boîte ce film. Un quinquennat traversé tant bien que mal, miné, notamment, par les perpétuelles questions...

    Lire la suite...

  • Œuvres au noir Avec 55 ans d’écart, Le Génie du mal de Richard Fleischer et Les Trois Crimes de West Memphis d’Atom Egoyan traitent d’une même problématique tout à fait...

    Le Génie du mal et Les 3 Crimes de West Memphis

    Œuvres au noir Avec 55 ans d’écart, Le Génie du mal de Richard Fleischer et Les Trois Crimes de West Memphis d’Atom Egoyan traitent d’une même problématique tout à fait...

    Lire la suite...

  • Avant de s'en aller tourner <em>Gone Girl</em>, David Fincher se trouvait, fin 2012, en plein pourparlers avec Kathleen Kennedy, la big boss de l'empire Lucasfilm. Pas étonnant : Finch' connaît bien la...

    Gone Girl, de David Fincher

    Avant de s'en aller tourner Gone Girl, David Fincher se trouvait, fin 2012, en plein pourparlers avec Kathleen Kennedy, la big boss de l'empire Lucasfilm. Pas étonnant : Finch' connaît bien la...

    Lire la suite...