À propos de l'auteur : JNB

De son vrai nom Jean-Nicolas Berniche alias Supercool. A bientôt 40 ans. Se tait la plupart du temps. A une fâcheuse tendance à abuser des jeux de mots et autres contrepèteries quand il ouvre la bouche. Films fétiches : Batman, Nanouk l’Esquimau et Fight Club. Aime le KKK : Kubrick, Kitano, Kurosawa. Voue un culte a Steven Seagal, surtout pour la partie musicale de sa carrière. A cru en Apichatpong Weerasethakul dès la première heure. A découvert tardivement Yann Le Masson et n’en est pas mécontent. Au cinéma, oblige sa copine à rester jusqu’à la fin du générique. A la maison, irradie l’écran avec tous les cinémas d’Asie sans exception. Aime les tatouages, les grosses cylindrées et l’expressionnisme allemand. Est totalement psychorigide sur tout ce qui concerne, de près ou de loin, l’orthographe, la syntaxe et la mise en page. En un mot "qualité" aurait pu être son deuxième prénom. Mais en fait, c'est Bernard. C’est pourquoi il a été élu à l’unanimité Secrétaire de rédaction de Grand Écart. Entre autres.

Écrit par JNB

  • Dans vingt ans, quand on se penchera sur la carrière florissante de Kristen Stewart et de Robert Pattinson, qu'on les comparera à Nicole Kidman et Leonardo DiCaprio, on s'amusera de leurs débuts...

    Good Time, de Benny et Josh Safdie

    Dans vingt ans, quand on se penchera sur la carrière florissante de Kristen Stewart et de Robert Pattinson, qu'on les comparera à Nicole Kidman et Leonardo DiCaprio, on s'amusera de leurs débuts...

    Lire la suite...

  • On a tous entendu parler de cet ami d’ami qui a changé de vie. Uberisation et crise économique ont posé les jalons de ces alternatives de plus en plus fréquentes....

    La Fiancée du désert, de Cecilia Atan et Valeria Pivato

    On a tous entendu parler de cet ami d’ami qui a changé de vie. Uberisation et crise économique ont posé les jalons de ces alternatives de plus en plus fréquentes....

    Lire la suite...

  • En 1971, c’était à Clint Eastwood que le rôle d’un caporal blessé échouait dans <em>Les Proies</em>, réalisé par Don Siegel. Le film, trop cynique pour l’époque, montrait Eastwood comme un salaud et...

    Les Proies, de Sofia Coppola

    En 1971, c’était à Clint Eastwood que le rôle d’un caporal blessé échouait dans Les Proies, réalisé par Don Siegel. Le film, trop cynique pour l’époque, montrait Eastwood comme un salaud et...

    Lire la suite...

  • Rapine carrée - Christian est conservateur d'un musée d'art contemporain suédois. Un jour, il se fait dérober son téléphone portable et son portefeuille. Cet événement somme toute assez banal va...

    The Square, de Ruben Ostlund

    Rapine carrée - Christian est conservateur d'un musée d'art contemporain suédois. Un jour, il se fait dérober son téléphone portable et son portefeuille. Cet événement somme toute assez banal va...

    Lire la suite...

  • Bois mort - Steven, chirurgien dans un hôpital, vit une paisible existence bourgeoise avec sa belle femme Anna et ses deux enfants parfaits, Kim et Bob. Il rencontre aussi régulièrement un...

    Mise à mort du cerf sacré, de Yorgos Lanthimos

    Bois mort - Steven, chirurgien dans un hôpital, vit une paisible existence bourgeoise avec sa belle femme Anna et ses deux enfants parfaits, Kim et Bob. Il rencontre aussi régulièrement un...

    Lire la suite...

  • Depuis 2012, l’association EROÏN accompagne les réalisatrices sur la production, la distribution et la promotion de leurs films. Une démarche salvatrice dans un pays qui compte seulement 22 % de...

    Le label EROÏN à Cannes

    Depuis 2012, l’association EROÏN accompagne les réalisatrices sur la production, la distribution et la promotion de leurs films. Une démarche salvatrice dans un pays qui compte seulement 22 % de...

    Lire la suite...

  • Le sujet est évidemment fort : des migrants serbes tentent de passer la frontière hongroise. Aryan est de ceux-là, mais meurt sous les tirs d’un policier nerveux. Jupiter’s Moon aurait...

    Jupiter’s Moon, de Kornel Mundruczo

    Le sujet est évidemment fort : des migrants serbes tentent de passer la frontière hongroise. Aryan est de ceux-là, mais meurt sous les tirs d’un policier nerveux. Jupiter’s Moon aurait...

    Lire la suite...

  • Un selfie ou la vie - Face A. Genia et Boris divorcent. Depuis sa chambre, Alyosha les entend crier. Ils se disputent au sujet de la garde de leur enfant ; non pas pour le garder, mais justement pour...

    Faute d’amour, d’Andreï Zviaguintsev

    Un selfie ou la vie - Face A. Genia et Boris divorcent. Depuis sa chambre, Alyosha les entend crier. Ils se disputent au sujet de la garde de leur enfant ; non pas pour le garder, mais justement pour...

    Lire la suite...

  • <em>Sam Was Here</em>, aka <em>Nemesis</em> pour sa sortie française, est l'adaptation par son réalisateur du court-métrage <em>Polaris</em>, présentée hors compétition au 24e Festival du film fantastique de Gérardmer. Une...

    Rencontre avec Christophe Deroo

    Sam Was Here, aka Nemesis pour sa sortie française, est l'adaptation par son réalisateur du court-métrage Polaris, présentée hors compétition au 24e Festival du film fantastique de Gérardmer. Une...

    Lire la suite...

  • En 2011, <em>Troll Hunter</em> s’était taillé une jolie réputation en festivals (notamment à Gérardmer) grâce à sa fraîcheur et son originalité, malgré une forme - le found footage - usée jusqu’à la moelle...

    The Autopsy of Jane Doe, d’André Øvredal

    En 2011, Troll Hunter s’était taillé une jolie réputation en festivals (notamment à Gérardmer) grâce à sa fraîcheur et son originalité, malgré une forme - le found footage - usée jusqu’à la moelle...

    Lire la suite...

  • En 1997, <em>Scream</em> obtenait le Grand Prix du Festival du film fantastique de Gérardmer. L’occasion, à l’heure de l’édition 2017, de jeter un œil dans le rétro. Souvenirs.

    Dans le rétro de Gérardmer : I Scream for ice cream

    En 1997, Scream obtenait le Grand Prix du Festival du film fantastique de Gérardmer. L’occasion, à l’heure de l’édition 2017, de jeter un œil dans le rétro. Souvenirs.

    Lire la suite...

  • Sex Crimes en Corée - Park Chan-wook signe avec <em>Mademoiselle</em> une œuvre somptueuse et singulière, pas aussi sage qu'il y paraît...

    Mademoiselle, de Park Chan-wook

    Sex Crimes en Corée - Park Chan-wook signe avec Mademoiselle une œuvre somptueuse et singulière, pas aussi sage qu'il y paraît...

    Lire la suite...

  • Ines est allemande, mais elle s’est exilée à Bucarest, où elle est femme d’affaires dans une grande société. Quand elle voit débarquer son père, Winfried, à l’improviste à son travail, elle a du mal à...

    Toni Erdmann, de Maren Ade

    Ines est allemande, mais elle s’est exilée à Bucarest, où elle est femme d’affaires dans une grande société. Quand elle voit débarquer son père, Winfried, à l’improviste à son travail, elle a du mal à...

    Lire la suite...

  • Récompensé à Sundance en 2015, projeté en compétition de ce 23e Festival de Gérardmer, The Witch fait sensation. Et pour cause : le jeune auteur-réalisateur américain Robert Eggers y déroule...

    The Witch, de Robert Eggers

    Récompensé à Sundance en 2015, projeté en compétition de ce 23e Festival de Gérardmer, The Witch fait sensation. Et pour cause : le jeune auteur-réalisateur américain Robert Eggers y déroule...

    Lire la suite...