Pedro Almodovar

  • La fleur de ses secrets Un cinéaste vieillissant, en tout cas souffrant – du dos, de la tête, de l’œsophage, et de la perte de sa mère. Almodóvar, habitué des...

    Douleur et gloire, de Pedro Almodóvar

    La fleur de ses secrets Un cinéaste vieillissant, en tout cas souffrant – du dos, de la tête, de l’œsophage, et de la perte de sa mère. Almodóvar, habitué des...

    Lire la suite...

  • Bon, il faut l’avouer, on est quand même loin du palmarès dont on rêvait. C’est un peu comme si on avait (presque) tous les numéros, mais dans le mauvais ordre....

    Le palmarès du 70e Festival de Cannes

    Bon, il faut l’avouer, on est quand même loin du palmarès dont on rêvait. C’est un peu comme si on avait (presque) tous les numéros, mais dans le mauvais ordre....

    Lire la suite...

  • Sur les 122 ans que compte l’histoire du cinéma, en voilà 69, déjà, que le Festival de Cannes en célèbre la substantifique moelle. Et pour sa 70e édition, pas de tête-à-queue en vue.

    17/05-28/05 : 70e Festival de Cannes

    Sur les 122 ans que compte l’histoire du cinéma, en voilà 69, déjà, que le Festival de Cannes en célèbre la substantifique moelle. Et pour sa 70e édition, pas de tête-à-queue en vue.

    Lire la suite...

  • Attention, cet homme peut deviner la moindre de vos pensées ! C’est du moins que ce Viktor Vincent tente de vous faire croire dans Emprise, son dernier spectacle de mentalisme...

    Souvenirs de toiles de Viktor Vincent

    Attention, cet homme peut deviner la moindre de vos pensées ! C’est du moins que ce Viktor Vincent tente de vous faire croire dans Emprise, son dernier spectacle de mentalisme...

    Lire la suite...

  • Qui ? Pedro Almodovar, c’est un peu le Poulidor de Cannes. Toujours sélectionné ou presque depuis 1999 et Tout sur ma mère (La Mauvaise Education a même eu l’honneur de...

    Julieta, de Pedro Almodovar

    Qui ? Pedro Almodovar, c’est un peu le Poulidor de Cannes. Toujours sélectionné ou presque depuis 1999 et Tout sur ma mère (La Mauvaise Education a même eu l’honneur de...

    Lire la suite...

  • Almodovar, lui aussi, fait le grand écart entre la frivolité de ses premiers opus et l’intime, les drames de ses dernières créations. Vite fait, bien fait, il nous balance son histoire alambiquée de...

    La Piel que habito, de Pedro Almodovar

    Almodovar, lui aussi, fait le grand écart entre la frivolité de ses premiers opus et l’intime, les drames de ses dernières créations. Vite fait, bien fait, il nous balance son histoire alambiquée de...

    Lire la suite...