littérature

  • James Joyce, William Shakespeare, Arthur Conan Doyle. John Huston, Renato Castellani et Irwin Allen. Le premier est un chef-d’œuvre du cinéma, le deuxième un classique et le troisième l’hommage au...

    Trois classiques adaptés au cinéma

    James Joyce, William Shakespeare, Arthur Conan Doyle. John Huston, Renato Castellani et Irwin Allen. Le premier est un chef-d’œuvre du cinéma, le deuxième un classique et le troisième l’hommage au...

    Lire la suite...

  • Définitivement, Martin Provost semble avoir un penchant pour les destins de femmes injustement tombées dans l’oubli. On se souvient du lumineux Séraphine avec la charismatique Yolande Moreau. Un triomphe public...

    Violette, de Martin Provost

    Définitivement, Martin Provost semble avoir un penchant pour les destins de femmes injustement tombées dans l’oubli. On se souvient du lumineux Séraphine avec la charismatique Yolande Moreau. Un triomphe public...

    Lire la suite...

  • Le 25 novembre 1970, l’écrivain Yukio Mishima et quatre membres de sa milice personnelle, la...

    25 novembre 1970, le jour où Mishima choisit son destin, de Koji Wakamatsu

    Le 25 novembre 1970, l’écrivain Yukio Mishima et quatre membres de sa milice personnelle, la...

    Lire la suite...

  • Nous sommes tous des fous en puissance. Tel est le propos du réalisateur russe en adaptant la nouvelle philosophico-dérangeante d’Anton Tchekhov. La salle n°6 est l’endroit où sont isolés les...

    Salle n°6 Tchekhov, de Karen Shakhnazarov

    Nous sommes tous des fous en puissance. Tel est le propos du réalisateur russe en adaptant la nouvelle philosophico-dérangeante d’Anton Tchekhov. La salle n°6 est l’endroit où sont isolés les...

    Lire la suite...

  • Ce 11 janvier, l'adaptation des <em>Nouveaux Chiens de garde</em> remet les pendules à l'heure...

    Les Nouveaux Chiens de garde, de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat

    Ce 11 janvier, l'adaptation des Nouveaux Chiens de garde remet les pendules à l'heure...

    Lire la suite...

  • Quoi de mieux qu'une petite balade cinéphile au bras d'un Suisse francophone pour une bouffée d'air frais... Dans ses livres, Michel Layaz dessine d'autres réalités, des mondes réinventés, magnifiés par...

    Souvenirs de toiles de Michel Layaz

    Quoi de mieux qu'une petite balade cinéphile au bras d'un Suisse francophone pour une bouffée d'air frais... Dans ses livres, Michel Layaz dessine d'autres réalités, des mondes réinventés, magnifiés par...

    Lire la suite...

  • Pour résoudre raisonnablement une bagarre concernant leurs enfants, deux couples mariés, d’abord prêts à faire un compromis, se réunissent. L’affaire pourrait être réglée en quelques minutes, car en apparence les...

    Le Dieu du carnage

    Pour résoudre raisonnablement une bagarre concernant leurs enfants, deux couples mariés, d’abord prêts à faire un compromis, se réunissent. L’affaire pourrait être réglée en quelques minutes, car en apparence les...

    Lire la suite...

  • Longtemps journaliste, à présent romancier et essayiste... Philippe Di Folco est un fou de littérature et de cinéma et quand il ne s'attaque pas aux tabous de notre société en dirigeant <em>Le Dictionnaire</em>...

    Souvenirs de toiles de Philippe Di Folco

    Longtemps journaliste, à présent romancier et essayiste... Philippe Di Folco est un fou de littérature et de cinéma et quand il ne s'attaque pas aux tabous de notre société en dirigeant Le Dictionnaire...

    Lire la suite...

  • Une septième miscellanée ne pouvait être que sur le septième art. L'expression est utilisée par tous ; mais d'où vient-elle ? Depuis l'Antiquité les arts majeurs ont côtoyé les autres, mais ce n'est qu'au...

    Miscellanée #7 : Septième art

    Une septième miscellanée ne pouvait être que sur le septième art. L'expression est utilisée par tous ; mais d'où vient-elle ? Depuis l'Antiquité les arts majeurs ont côtoyé les autres, mais ce n'est qu'au...

    Lire la suite...

  • Passé inaperçu en comparaison du fracas qui avait accompagné la parution des Bienveillantes, Le Sec et l’humide (2008) en est pourtant, plus qu’une prolongation, une amorce théorique. Malgré ses nombreux...

    Le Sec et l’humide de Jonathan Littell

    Passé inaperçu en comparaison du fracas qui avait accompagné la parution des Bienveillantes, Le Sec et l’humide (2008) en est pourtant, plus qu’une prolongation, une amorce théorique. Malgré ses nombreux...

    Lire la suite...

  • Le narrateur vient de partir à la retraite après une carrière dans l’aide sociale. Il n’a ni femme, ni enfant et rend tous les dimanches visite à sa tante dans...

    Mon vieux et moi de Pierre Gagnon

    Le narrateur vient de partir à la retraite après une carrière dans l’aide sociale. Il n’a ni femme, ni enfant et rend tous les dimanches visite à sa tante dans...

    Lire la suite...