gore

  • Ce n’est pas parce que certains films n’ont pas eu les honneurs de la sélection en compétition du 25e Festival de Gérardmer qu’on devrait passer notre chemin sur la troupe des « hors-compète »...

    Cold Skin et Downrange : parce qu’ils le valent bien

    Ce n’est pas parce que certains films n’ont pas eu les honneurs de la sélection en compétition du 25e Festival de Gérardmer qu’on devrait passer notre chemin sur la troupe des « hors-compète »...

    Lire la suite...

  • Barbie tue Rick - Richard, que nous rebaptiserons Caliente (au sang aussi chaud que son pantalon quand il en porte) emmène dans une villa Air B'nB en plein milieu du désert marocain, sa nouvelle...

    Revenge, de Coralie Fargeat

    Barbie tue Rick - Richard, que nous rebaptiserons Caliente (au sang aussi chaud que son pantalon quand il en porte) emmène dans une villa Air B'nB en plein milieu du désert marocain, sa nouvelle...

    Lire la suite...

  • <em>« Long time no see ! »</em>, comme disent nos amis anglophones ! Mais nous voilà bien de retour, toujours aussi accros aux films un peu idiots, toujours aussi <em>in love</em> des pelloches à l'image moche mais...

    Les WTF de la semaine #13

    « Long time no see ! », comme disent nos amis anglophones ! Mais nous voilà bien de retour, toujours aussi accros aux films un peu idiots, toujours aussi in love des pelloches à l'image moche mais...

    Lire la suite...

  • La plastique c’est fantastique - Après une balade en prison ultraviolente, une épopée viking métaphysique, un thriller mécanique éthéré et un film de vengeance étourdissant, il restait encore au...

    The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn

    La plastique c’est fantastique - Après une balade en prison ultraviolente, une épopée viking métaphysique, un thriller mécanique éthéré et un film de vengeance étourdissant, il restait encore au...

    Lire la suite...

  • Réfléchir l’horreur contemporaine (1/2) : l’éditeur Rouge Profond propose deux titres qui font la lumière sur des sous-genres méconnus du cinéma d’horreur : le torture porn et le found footage...

    Rencontre avec Pascal Françaix

    Réfléchir l’horreur contemporaine (1/2) : l’éditeur Rouge Profond propose deux titres qui font la lumière sur des sous-genres méconnus du cinéma d’horreur : le torture porn et le found footage...

    Lire la suite...

  • Peu après la mort accidentelle de leur fils, Anne et Paul décident de tourner la page en partant vivre dans une grande maison au cœur de la campagne de Nouvelle-Angleterre...

    We Are Still Here, de Teo Geoghegan

    Peu après la mort accidentelle de leur fils, Anne et Paul décident de tourner la page en partant vivre dans une grande maison au cœur de la campagne de Nouvelle-Angleterre...

    Lire la suite...

  • Avis à tous les profs et instituteurs exaspérés par leurs chères têtes blondes, aux parents harassés par leur progéniture, aux pédophobes, <em>Cooties</em> est pour vous ! Imaginez plutôt...

    Cooties, de Jonathan Milott et Cary Murnion

    Avis à tous les profs et instituteurs exaspérés par leurs chères têtes blondes, aux parents harassés par leur progéniture, aux pédophobes, Cooties est pour vous ! Imaginez plutôt...

    Lire la suite...

  • Si le film de Bernard Rose frôle dangereusement le niveau série B avant de s’y vautrer copieusement à la fin, avec un barbecue géant sur fond de voix off poétique, <em>Frankenstein</em> n’est...

    Frankenstein, de Bernard Rose

    Si le film de Bernard Rose frôle dangereusement le niveau série B avant de s’y vautrer copieusement à la fin, avec un barbecue géant sur fond de voix off poétique, Frankenstein n’est...

    Lire la suite...