Au del des collines, de Cristian Mungiu

 

Au-del des collines de Cristian MungiuOui le nouveau film de Cristian Mungiu est long, trs long diront certains mais cest pour le bien de son sujet. Une lente et pntrante descente aux enfers. Le rcit du calvaire subi par Alina dans un monastre orthodoxe, au fin fond de la Roumanie. Venue rejoindre la jolie Voichita, son amie denfance, son amour de toujours, Alina dbarque dans ce lieu coup du monde. Toutes deux partiront en Allemagne pour vivre ensemble, elle en est persuade. Mais si Voichita aime encore Alina, elle sest tourne vers la foi et nest pas dcide quitter la communaut religieuse quelle a intgre. Alina, amoureuse, ne peut accepter la dcision de Voichita et sombre petit petit dans lhystrie.
Inspir dun fait divers qui fit scandale en Roumanie, Au del des collines offre une nouvelle radiographie de la socit roumaine. Une socit plus actuelle que celle de 4 mois, 3 semaines, 2 jours (Palme dor 2007) qui se dessine pourtant, toujours et encore, comme un pays morcel, conservateur et archaque. Qui respire mal. Administration inquisitrice et poussive, famille dmissionnaire, hpitaux bonds, orphelins misreux, jobs prcaires, Eglise sectaire et infantilisante

  • pharmacy math
  • discount pharmacy australia
  • pharmacy books free download
    • Dans ce huis clos touffant, Cristian Mungiu interroge les croyances et la foi. Les illusions collectives. Le ralisateur roumain immerge le spectateur dans le quotidien monacal (corves mnagres, prires, confessions et rares moments de dtente) men de main de matre par un prtre dont on ne saura jamais sil profite de la situation ou sil croit intimement la bonne parole quil dlivre (les deux sans doute). Etudiant avec minutie le rythme, les codes et lapparent rconfort de ce lieu austre.

      Moins naturaliste que dans sa prcdente cration, sa camra scrute le(s) mystre(s) ambiant(s), tandis que le montage et linterprtation nerveux rvlent lhystrie latente. Et cest ainsi que dpope intimiste, Au del des collines devient film fantastique : les croyants soutenant, pour justifier un exorcisme, que la plus belle ruse du diable, c’est de faire croire qu’il n’existe pas. Une faon pour Cristian Mungiu dinterroger notre rapport au monde, les notions daltrit, de responsabilit individuelle et collective. Et daborder de front politique, morale et histoire. Rptant ses motifs de faon obsessionnelle, soignant sa symtrie, ajustant le rythme au sujet de son film la perfection, Cristian Mungiu signe une uvre poustouflante au centre de laquelle il place, une fois encore, la femme, sa solitude, ses peurs et ses illusions.

       
      Au del des collines de Cristian Mungiu avec Cristina Flutur, Catalina Harabagiu, Cosmina Stratan… Roumanie, 2012. Prix du scnario du 65e Festival de Cannes. Sortie le 21 novembre 2012.

      » Retrouvez tout notre dossier ddi au 65e Festival de Cannes